mardi 30 juillet 2013

"La Couleur des sentiments" - Kathryn Stockett


Nature de l’ouvrage : roman.

Synopsis : années 60, dans la ville de Jackson, Mississipi. Aibileen et Minny sont deux afro-américaines travaillant comme domestiques au sein de familles blanches aisées qui les méprisent. Eugenia est une jeune femme issue de cette bourgeoisie de la ville, élevée dans l’amour par l’une de ces « bonnes » et tentant de découvrir pourquoi celle-ci a été renvoyée par ses parents. Les trois femmes, malgré le contexte pesant de la ségrégation raciale et de ses dangers, unissent leurs destinées et entreprennent la rédaction de témoignages décrivant le quotidien souvent difficile de ces employées de maison noires, avec l’espoir de changer les choses.

Mon avis ♥♥♥ : ce livre est un véritable bijou à ne pas manquer. Bouleversant, émouvant et aussi plein d’humour, il décrit avec force et simplicité la ségrégation raciale dans la vie de tous les jours et les moyens pour la contrer, loin des manifestations et revendications politiques de grande ampleur. Il brosse aussi avec justesse une société bourgeoise où la femme blanche, confinée dans son espace domestique, tente de combler son temps par des actions aussi hypocrites que futiles.
 
Kathryn Stockett, La Couleur des sentiments, Editions Jacqueline Chambon, 2010.

 
 

dimanche 21 juillet 2013

"La Controverse de Valladolid" - Jean-Claude Carrière

Nature de l’ouvrage : roman.
Synopsis : dans un monastère espagnol, en 1550, soit près de soixante ans après la découverte de l’Amérique, deux religieux s’affrontent pour décider de la nature des Indiens. Sont-ils humains et ont-ils une âme ? Ginès de Sépulvéda, théologien rompu à l’art de la rhétorique  mais n’ayant jamais mis les pieds au Nouveau Monde, affirme que ses habitants, inférieurs, doivent se soumettre à l’esclavage et se convertir, même par la force. Face à lui, Bartolomé de Las Casas, homme de terrain pacifique ayant cohabité avec les Indiens, soutient que ces derniers sont des hommes comme les autres et que, bien qu’ils doivent être en effet convertis, méritent le respect dû à la nature humaine. Que va décider le légat envoyé par le pape, auditeur de ce débat ?
Mon avis : excellent roman largement inspiré de faits réels, puisque la « dispute » entre Las Casas et Sépulvéda a vraiment existé, bien que principalement par échanges épistolaires. Cet ouvrage a le grand mérite de soulever la question de l’altérité dans un contexte de choc culturel entre deux civilisations et des dérives qui en découlent : violences, exactions, esclavage, aux noms de la Chrétienté et de la colonisation.
Jean-Claude CARRIERE, La Controverse de Valladolid, Pocket, 1992.

 

mercredi 17 juillet 2013

lundi 15 juillet 2013

"Née d'amours interdites" - Josiane Kruger

Nature de l’ouvrage : autobiographie.

Synopsis : née en 1943, sous l’Occupation, Josiane Kruger est le fruit des amours d’une jeune française de la Somme et d’un soldat allemand de la Wehrmacht. Elle raconte comment, comme pour la plupart des 200. 000 enfants nés de ces unions jugées honteuses par la société d’après-guerre, sa jeunesse fut celle des non-dits et des rejets, et sa vie adulte un long parcours chaotique et solitaire vers le bonheur.
Mon avis : un témoignage émouvant sur un sujet resté longtemps tabou. L’auteure parle au final peu de la relation amoureuse de ses parents en elle-même et se penche surtout sur sa vie et les conséquences, souvent tristes mais toujours empreintes d’espoir, frappant ces enfants nés de ces amours illégitimes. A lire pour ne pas que cette page de notre histoire tombe dans l’oubli.
Josiane Kruger, Née d'Amours interdites, Succès du Livre, 2008.